Traitement du syndrome cave supérieur par radiologie interventionnelle

Qu’est ce que le syndrome cave supérieur ?

  •  La veine cave supérieure est une veine dans laquelle circule le sang de la tête et des bras vers le coeur.
  • En cas de caillot de sang ou de compression de cette veine, le retour du sang peut être limité. Il emprunte alors des veines de « dérivation » mais s’écoule alors plus lentement. Les conséquences peuvent être des maux de tête, une rougeur du visage ou un gonflement du cou et des bras.
  • L’aggravation de ces signes est fréquente en se penchant vers l’avant.
  • En cas d’aggravation, une somnolence, une confusion et des difficultés à respirer peuvent apparaitre.

 

Quelles sont les causes d’un syndrome cave supérieur ?

  •  L’évolution progressive d’un cancer du thorax est responsable de la majorité des syndromes cave supérieurs (cancers du poumon, des ganglions, métastases).
  • L’occlusion de la veine cave par un caillot se formant au contact d’un cathéter (chambre implantable ou pacemaker) est possible.
  • Parmi les causes plus rares on retrouve la compression par une tumeur bénigne ou les conséquences d’une inflammation chronique (suite à une radiothérapie par exemple).

 

Comment se fait le diagnostic ?

  • Le diagnostic repose avant tout sur la survenue des signes précédemment décrits dans un contexte connu (un cancer en cours de traitement par exemple).
  • Le bilan repose sur un scanner avec injection. Il permet de confirmer l’occlusion de la veine cave, d’évaluer son étendue et d’en identifier la cause.

Traitement du syndrome cave supérieur

 La décision de traitement et le choix du traitement reposent sur une discussion multidisciplinaire entre plusieurs médecins de spécialités différentes.

Il comprend habituellement :

  • un traitement symptomatique en fonction de la tolérance clinique : oxygène, corticoïdes.
  • un traitement anticoagulant afin de limiter les risques d’apparition et d’extension d’un caillot qui pourrait aggraver la situation clinique.
  • la mise en place d’un traitement d’un éventuel cancer
  • une reperméabilisation mécanique de la veine si nécessaire.

L’intervention (Avant-Pendant)

 

En quoi consiste la reperméabilisation mécanique de la veine cave supérieure ?

 

  • Le but est de rétablir une circulation normale du sang dans cette veine.
  • L’intervention est réalisée par des radiologues interventionnels spécialement formés. C’est une technique mini invasive guidée par des rayons X.
  • D’environ une à deux heures, elle se déroule habituellement sous anesthésie locale.
  • Un stent (sorte de tube métallique souple) est placé dans la veine cave en passant par une veine du cou ou de l’aine.
  • Le rétablissement du flux sanguin au sein de la veine cave est immédiat, tout comme l’amélioration des symptômes dans la grande majorité des cas. Le taux de réussite est d’environ 90 %.

 

Quels sont les risques ?

  •  Le syndrome cave supérieur est une affection potentiellement grave dont l’origine peut l’être tout autant.
  • Le risque évolutif sans traitement dépend principalement de sa cause et de l’adaptation du corps.
  • La mise en place d’un stent présente, même dans des conditions de sécurité et de compétences adaptées, des risques, qui sont expliqués lors d’une consultation préalable avec le radiologue interventionnel.

 

Quelle est la suite de la prise en charge ? 

  • Le traitement ne nécessite que quelques heures de surveillance.
  • L’amélioration des symptômes sera évaluée et l’absence d’apparition d’un hématome à l’aine ou au cou sera surveillée.
  • Le traitement anticoagulant sera poursuivi ou mis en place.

 

Partager sur print
Imprimer
Partager sur email
Envoyer par email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook