Drainage des voies biliaires : qu’est-ce que c’est ?

  • Les voies biliaires sont des petits canaux dans lesquels la bile, secrétée par le foie, est amenée dans l’intestin. La bile sert à digérer certains aliments.
  • Dans certains cas, une pathologie est responsable d’un obstacle sur les voies biliaires. La bile s’accumule alors et les canaux biliaires se dilatent. Cette accumulation est potentiellement toxique pour le foie.
  • La dérivation de cette accumulation de bile peut se faire par une technique de radiologie interventionnelle que l’on appelle un drainage des voies biliaires. Cette procédure est réalisée par un radiologue interventionnel, un radiologue spécialisé dans ces opérations mini invasives sous contrôle radiographique.

En quoi consiste le drainage des voies biliaires ?

  • La dérivation de la bile peut se faire soit au travers de l’obstacle soit par la peau.
  • Ce type d’intervention se fait sous anesthésie générale sous contrôle échographique et radiographique.
  • Le radiologue place un cathéter (petit tuyau) à travers la peau dans les voies biliaires pour ensuite positionner un stent (petit tube en plastique ou en métal) au travers de l’obstacle ou simplement un drain relié à la peau.
drainage-endoprothese-biliaires-radiologue-interventionnel-ocean-imagerie

Comment lintervention se déroule-t-elle ?

La décision de réaliser cette intervention est prise lors dune réunion entre plusieurs spécialistes.

Après consultation avec le radiologue interventionnel ou le spécialiste qui soccupe du patient, la date de lintervention est définie.

Dune durée denviron une heure et demie, elle est suivie dune nuit dhospitalisation.

Cette procédure, réalisée sous anesthésie générale, nest pas douloureuse.

 

Quels sont les risques ?

Ce type de geste est généralement bien toléré. Néanmoins, toute opération sur le corps humain, même réalisée dans des conditions de compétences et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.

Un contrôle par imagerie, échographie et radiographie, diminue le risque de façon importante.

Des risques telle la persistance de douleurs, la survenue dun hématome ou une infection sont possibles. Ces risques sont plus élevés lorsque cette intervention est réalisée dans le contexte de lurgence.

 

Quelles sont les suites ?

Les explications complémentaires concernant la suite de la prise en charge vous seront données dans le service dans lequel vous serez hospitalisé, en lien avec l’équipe médicale qui vous suit.

 

Partager sur print
Imprimer
Partager sur email
Envoyer par email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook